Domaine

de Souch

jurançon

Yvonne Hegoburu avait 60 ans lorsqu'elle a décidé de se lancer dans la vinification en 1987. Elle peut désormais se vanter de 7 hectares de vignes biodynamiques de renommée internationale, et même un bref moment de célébrité dans le film documentaire de Jonathan Nossiter, Mondovino (avec le traitement du tapis rouge) à Cannes, rien de moins!). Le projet a commencé lorsque Yvonne et son mari, René, ont acheté 16 hectares de terrain au sommet d'une colline dans le village de Laroin, à 6 km des Pyrénées depuis leur maison à Pau, dans le sud-ouest de la France. Ils ont reconstruit le tas de décombres au sommet de la colline dans un manoir et y ont vécu heureux pendant plusieurs années avec leur famille jusqu'à ce que René décède tristement. Ils avaient toujours parlé de créer leur propre vignoble là-bas, mais n'y étaient jamais parvenus. Ainsi, en mémoire de son défunt mari, Yvonne Hegoburu a commencé à planter des vignes.

Le premier vin produit par Hegoburu était si bon qu'il a remporté un prix à Paris en 1990. Forte de cette expérience, elle a rapidement découvert le concept de la vinification biodynamique après avoir lu à ce sujet dans une publication sur le vin dans une gare. Elle a rapidement fait partie d'une petite communauté de vignerons biodynamiques et a commencé à se rendre à des réunions hebdomadaires dans un village voisin, où ils partageaient des conseils, buvaient des vins les uns des autres et lisaient en groupe un peu de Rudolph Steiner, le père de la théorie biodynamique et réformateur social. . Depuis 1994, son terrain est certifié biodynamique.

  

Vins Hors Normes

8 bis chemin de Charenton, 30800 Saint-Gilles-du-Gard

 +33 (0)6 08 49 73 90

  • Facebook
  • Instagram
LOGO_ANDROID.png
LOGO_Apple.png